bukhara


Boukhara

Les premières fondations remontent au 5ème siècle avant JC. Le centre de Boukhara est la forteresse de l'Ark, où vivaient les régents et leurs familles. Derrière ses murs se dressait la ville fortifiée "Chakhristan". Elle était entouré de banlieues spécialisées dans le commerce et l'artisanat "Rabad".

Au début du 7ème siècle, la ville appartenait au khanat turc occidental puis avec l'affirmation du Califat arabe, l'Islam s'est répandu à Boukhara. 2 siècles plus tard, elle est devenue l'un des principaux centres culturels et religieux du monde musulman, appelé «le dôme de l'islam». Depuis ce temps, on a commencé à construire des mosquées et des minarets, des médersas et des complexes religieux. Cette ville surprenante ne dépassait pas les frontières du rempart urbain construit au 16ième siècle, et comprenait plus de 200 médersas et une multitude de marchés où convergeaient les marchands de tous horizons.

La ville a acquis son aspect moderne pendant la dynastie Chejbanides et Achtarkhanides aux 16ème et 17ème siècles, quand des mosquées et des médersas les plus étonnantes, des caravansérails et des bains, les murs et les portes de la ville, ainsi que de grands ensembles architecturaux et des tombeaux ont été construits.

De grands scientifiques, des penseurs et des poètes comme  Abou Ali ibn Sina(Avicenne), Rudakiy, Firdovsiy, l'Imam al-Bukhariy ont vécu à Boukhara. L'héritage gardé à Boukhara représente la combinaison rare des constructions de différentes époques caractérisant le développement de l'architecture pendant vingt cinq siècles. Les palais et les mosquées, les mausolées et les minarets de l'ancien Boukhara  font maintenant l’admiration des touristes du monde entier.

En 1991, Boukhara a été inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Boukhara est encore aujourd'hui riche en œuvres architecturales uniques. Plusieurs monuments de l'antiquité sont concentrés dans un petit territoire.



Réseaux sociaux


Service client
+99894-454-6400
info@silkroad-explorer.com


© 2020